Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Messe d'action de grâce à Waziers

Départ des Sœurs du Prado

le Dimanche 27 mai 2018

Départ des Sœurs du Prado,

le Dimanche 27 mai 2018 à Sainte Rictrude Waziers Nord.

 

Fête de la Sainte Trinité.

 

C’est au cours d’une assemblée paroissiale que les habitants de Waziers, des communes de la paroisse Jean XXIII,, les amis des différents groupes auxquels  appartenaient Christiane et Monique. Des Sœurs de Lyon et qui ont vécu dans le Nord pendant quelques années….. des membres de la famille pradosienne… Ensemble, une Eucharistie fut concélébrée par le Père Xavier Bris Vicaire Général, un Prêtre Pradosien de Lille et Henaut Didier diacre ,nous avons chanté et louez le Seigneur pour les merveilles que le Seigneur a permis à l’Église de Waziers.

Des étapes étaient ponctuées par des signes marquants la mission de nos Sœurs au sein  de leur quartier:

Un cahier fut déposé sur l’autel: sur lequel est noté le nom de chaque sœur avec sa date d’arrivée est présenté par Christiane et posé sur l’autel, certaines n’ont pas pu venir mais elles sont unies à nous aujourd’hui par la prière. 

     

Au conseil paroissial quelqu’un disait : « aller toujours de l’avant ne pas regarder en arrière, accueillir et soutenir la diversité » 

Un groupe a préparé un petit mot pour nous dire ce que les sœurs leur ont permis de vivre nous les écoutons (celui de Jacques)

Les sœurs du Prado nous ont marqué par leur humilité, leur proximité, leur dévouement, leur simplicité et leur accueil. La porte toujours ouverte, elles étaient toujours là pour nous recevoir et nous aider à tisser des liens avec d’autres Chrétiens.

Leur accompagnement dans notre vie Chrétienne nous a été d’un grand apport en nous permettant de découvrir le Prado, l’esprit du Père Chevrier ami des pauvres et fondateur de la famille du Prado.

Nous en retenons trois symboles fondamentaux : La crèche, La croix, Le tabernacle.

 

Une fois par mois nous assistions à la prière communautaire: grand moment de ressourcement pour nous. Il y avait des récollections, des retraites et chaque 10 décembre un grand temps fort pour la famille du Prado.

Moments au cours desquels nous nous exprimions librement tout en se sachant écouté et chacun à sa place...

      

 

Un beau livre ouvert est là au pied de l’autel, Monique a invité le groupe qui l’a apporté,  à le présenter

Notre groupe « solidarité quartier » après concertation nous vous offrons avec joie ce cadeau que vous  connaissez déjà. Il nous a accompagné lors de nos rencontres de partage, de récollection, de retraite ….

Nous sommes confiants et sûrs que là où vous serez vous continuerez de nous porter dans la prière et dans votre cœur.

Jacques, Évelyne, Maurice, Frieda, Léïda, Hélène, Claudine, Béatrice, Roger.

 

 

Témoignage des Sœurs:

les textes de la liturgie de ce jour, en particulier Le Deutéronome 4, 32-34-.39-40  nous dit : « interroge donc les temps anciens qui t’ont précédé… »

depuis que nous que nous avons annoncé notre départ, j’ai été attentive à ce que disent les gens.

 Voici un petit bouquet de phrases récoltées : dans des rencontres toutes simples :

« on allait  chez elles, elles nous faisaient asseoir autour de la table… »

            « je peux voir ta maison ? »

            « elle(s) était(ent) là au bon moment.

Combien de visites programmées ou inattendues ? »

                        « tu te rends compte, une femme française qui propose de m’aider. Moi, polonaise fatiguée, presque épuisée avec le souci permanent « comment vais-je m’en sortir ? ». En passant elle m’a vue, elle s’est proposée pour m’aider … » ça je ne l’ai jamais oublié.

 

Et pour compléter le bouquet : phrases récoltées dans le groupe de préparation de cette Eucharistie :

Le Prado, la communauté, ils ont été

- une passerelle entre ceux qui allaient à l’église et ceux qui n’y allaient pas.

OUI: ils, elles savaient mettre en lien, et ont participé à l’ouverture de l’église à tous.

 

Avec le Concile ils, elles nous ont aidé à découvrir ou redécouvrir le peuple de Dieu. En les écoutant, J’ai cru comprendre que ces gens du nord en côtoyant les sœurs, comprenaient que leur engagement dans le monde s’éclairait d’une dimension nouvelle : cette phrase le traduit bien : « elles nous ont aidé à prendre conscience qu’on était des chrétiens baptisés et elles nous ont aidé à devenir des chrétiens adultes en mission »

 

Découvrir jésus dans l’Evangile : Travailler les textes de la bible, seule ou en groupe.

Découvrir jésus dans la vie des gens façonné par l’Esprit Saint, c’est notre priorité mais nous avons été bien aidées par « la route qui nous change ».

 

Découvrir la grandeur de son amour pour tout homme par la relecture de vie personnelle, la relecture dans les équipes de Religieux(ses) et avec vous à l’occasion de rencontre toute simple ou plus extraordinaire.

 

En 55 ans bientôt, Quel parcours ! De présence, D’accompagnement : le catéchuménat, le service évangélique auprès des malades, les différents groupes, solidarité quartier, prado …

            Pour ce qui me concerne

            Une marraine de futurs baptisés me disait : Je n’ai jamais suivi le caté, je découvre… et cela était dit avec les yeux pleins de lumière.

            Je prépare les enfants à leur baptême mais eux me conduisent sur le chemin de la rencontre du Christ.

 

Notre OUI dans la vie Religieuse est soutenu par votre « OUI » : OUI à la vie quand tout va bien. Oui vacillant comme la flamme qui s’atténue mais ne s’éteint pas dans les moments plus difficiles.

 

Une phrase me revient en mémoire (Dans la lettre aux catholiques de France) :« l’Eglise est toujours une Eglise du temps présent. Elle ne regarde pas son héritage comme un trésor d’un passé révolu, mais comme une puissante inspiration pour avancer dans le pèlerinage de la foi sur des chemins nouveaux. »

 

Aujourd’hui

            Nous sommes appelées ailleurs, Vous, vous allez prendre soin de ce qui a été semé.

les textes entendus tout à l’heure  (Rm 8,14-17 et Mt 28) nous disent :

« tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu » 

« les disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avaient ordonné de se rendre »

 

 Des chemins nouveaux s’ouvrent.

 

L’Eucharistie a continué dans un climat fraternel et missionnaire. Merci mes Sœurs!

Merci à Sœur Monique  de nous avoir communiqué son témoignage et ses notes

Petite Sœur Marie Gonzague au nom du CDVIC

Article publié par Vie Religieuse • Publié Mercredi 06 juin 2018 • 342 visites

Haut de page