Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Grande joie au Carmel de Saint-Saulve

Premiers voeux de Soeur Brume

 

 

 

 

 

Le troisième dimanche de l’Avent 2008,

dimanche de Gaudete  - dimanche de la joie -

Sœur Brume de la Trinité a prononcé ses vœux temporaires.

 

 

 

 

Après un an de postulat et deux ans de noviciat, notre Sœur Brume de la Trinité est devenue professe temporaire.

Originaire de Nancy, elle garde dans sa prière son diocèse d’origine, et se confie à votre intercession.

 

Quelques amis proches se sont joints à la communauté pour l’entourer au cours de la cérémonie vécue dans l’intimité.

 

 

Seigneur, tu as inspiré à notre sœur Brume de la Trinité

la volonté de suivre de plus près le Christ :

donne-lui maintenant,

au point de la route où elle est parvenue

de te consacrer sa vie sans aucune réserve.

 

C’est en ces termes que l’Abbé Jean Dubreucq a introduit la célébration. Peu après a eu lieu le dialogue avec la novice :

 

 

Abbé Jean Dubreucq :

Sœur Brume,

que demandes-tu à Dieu et à son Eglise ?

 

Sœur Brume :             La miséricorde de Dieu,

la pauvreté de l’Ordre

et la compagnie des sœurs

dans ce monastère du Carmel du Sacré Cœur et

de Notre Dame de Grâce.

 

Abbé Jean Dubreucq et la communauté :

Nous rendons grâce à Dieu.

 

Abbé Jean Dubreucq :

Sœur Brume,

tu as été consacrée à Dieu par l’eau et par l’Esprit au jour de ton baptême,

veux-tu, par la profession religieuse

chez les moniales déchaussée

de l’Ordre de la Bienheureuse Vierge Marie

du Mont-Carmel,

lui être plus étroitement unie ?

 

Sr Brume :                  Oui, je le veux.

Abbé Jean Dubreucq :

Pour suivre le Christ parfaitement,

veux-tu garder la chasteté

à cause du Royaume,

choisir la pauvreté

et vivre dans l’obéissance ?

 

Sr Brume :                  Oui, je le veux.

 

Abbé Jean Dubreucq :

Veux-tu être consacrée à Dieu seul,

dans la solitude et la prière assidue pour le monde

et pour toute l’Eglise, corps mystique du Christ ?

 

Sr Brume :                  Oui, je le veux.

 

Abbé Jean Dubreucq :

Que Dieu t’aide, par sa grâce.

 

Tous :                         Amen.

 

Abbé Jean Dubreucq :

Prions le Seigneur.

Seigneur, regarde Sœur Brume avec bienveillance ;

elle veut imiter de plus près ton Fils,

en professant les conseils évangéliques ;

que sa vie rende gloire à ton nom

et serve au salut du monde.

 

 

Puis Sœur Brume a prononcé ses premiers vœux pour trois ans dans les mains de la Prieure.

 

Après la communion, l’Abbé pouvait conclure la célébration par l’oraison finale :

 

 

Le Corps et le Sang de ton Fils nous ont remplis de ta joie, Seigneur :

Qu’ils donnent à notre sœur Brume de la Trinité

la force de vivre jusqu’au bout ses premiers engagements

et de servir d’un cœur libre Jésus, le Christ, notre Seigneur.

 

 

 

 

Article publié par Les carmélites de Saint-Saulve • Publié Mardi 24 fév 2009 • 4557 visites

Actualités de l'Eglise

Le synode 2018 se prépare aussi à Rome !
Du 11 au 15 septembre s’est tenu à Rome un séminaire international sur la condition des jeunes...

Violences et religions dans les études anglo-saxonnes
Les religions sont-elles impliquées dans les violences commises par les croyants, et si oui...

La rentrée universitaire du Centre Sèvres-Facultés Jésuites de Paris
Le Père Étienne Grieu, jésuite, docteur en théologie et agrégé de géographie a pris, à la...

Lancement d’une collecte en ligne sur la plateforme Credofunding
Depuis maintenant 2 ans, l’ensemble des diocèses français est engagé dans un projet de soutien...

Devenir prêtre autrement
Depuis 50 ans le Séminaire-GFU (Groupe de Formation Universitaire) offre à des jeunes de toute la...

Haut de page