Si faible que soit ton cri, crie-le.

Un livre de René Lelièvre, Fils de la Charité à Valenciennes.

« La poésie est faite pour être partagée et cela par le plus grand nombre. La poésie est quotidienne et se trouve dans chaque évènement journalier que le matin soit noir, le soir bleu ou le midi plein de questions… »

René Lelièvre, après son témoignage Toujours debout aux Editions Bénévent, continue sous une autre forme, celle de poèmes, à crier la vie de celles et ceux qui sont ses compagnons de route. Il dit aussi ses propres cris.

Article publié par Vie Religieuse • Publié Vendredi 24 juillet 2009 • 5805 visites

keyboard_arrow_up